Avis- L'égalité entre les sexes en milieu scolaire 2016- Conseil du statut de la femme

"...la volonté guidant cet avis est celle d’aller au-delà des programmes, vers le «curriculum caché*», afin de comprendre comment l’interaction des contenus et des pratiques éducatives participe au maintien des inégalités de sexe (Baudoux et Noircent, 1997, p. 107). Le curriculum caché renvoie à la fois à l’intérêt inégal du personnel enseignant à l’égard des élèves selon 2 Le Conseil a choisi de ne pas traduire le mot care. En anglais, le terme englobe différentes significations (il s’agit à la fois d’une éthique, d’une attitude et d’un ensemble de pratiques) qu’aucune traduction en français ne rend fidèlement. La non-traduction du mot est un choix quasi unanime chez les féministes francophones (Bourgault et Perreault, 2015). 11 le sexe, à l’évaluation différenciée des travaux, aux comportements des pairs selon le sexe et à diverses symboliques diffuses (dans les contenus au programme, dans les représentations visuelles et dans l’organisation de l’espace scolaire, dans les mécanismes de ségrégation des filles et des garçons à l’intérieur d’espaces distincts et d’activités différentes ainsi que dans la langue française telle qu’elle s’enseigne encore aujourd’hui). Plus concrètement, cet avis rappelle d’abord l’histoire du système scolaire québécois au regard de l’égalité entre les sexes. Il propose une analyse des manuels approuvés pour les programmes d’éthique et culture religieuse et d’histoire et éducation à la citoyenneté (ordres primaire et secondaire) qui mesure les avancées et les limites de la pénétration dans ces documents des savoirs sur les femmes, les féminismes et les inégalités de sexe. Il présente ensuite les résultats d’une enquête par questionnaire menée auprès des membres du personnel scolaire québécois pour mieux connaître leurs représentations et leurs pratiques de gestion de la mixité et des contenus éducatifs.